Le ministère des vocations appartient à chaque action pastorale de l’Église.

Dans le document du Synode des Jeunes, il est dit ceci:

« Toutes les variétés de vocation coïncident dans l’appel unique et universel à la sainteté, qui, au fond, ne peut être que l’accomplissement de cet appel à la joie de l’amour qui résonne dans le cœur de tous les jeunes. »

En effet, ce n’est que par la seule vocation à la sainteté que différentes formes de vie peuvent être articulées, sachant que Dieu « veut que nous soyons saints et espérant que nous ne nous résignerons pas à une vie médiocre, superficielle et indécise » (FRANCOIS, Gaudete et exsultate, Non 1).

Pour la pastorale vocationnelle nous avons mis l’accent sur :

  • La prise de conscience de ce que l’appel à la sainteté est adressé à tous, indépendamment de l’état que j’ai choisi pour vivre en chrétien, pour placer les jeunes dans une dynamique naturelle de réflexion et de choix.
  • L’accompagnement personnalisé de chaque jeune qui souhaite progresser dans le discernement de sa propre vocation;
  • La création des occasions de rencontre, partage, prières, silence qui donnent des possibilités pour l’expérience de la présence de Dieu et l’expérience de la présence de l’autre.
  • L’ouverture de participation à la spiritualité et à la mission de la Congrégation des Sœurs Saint Charles pour une période déterminée, pour les jeunes qui souhaitent faire une pause, prend du temps pour réfléchir ou simplement vivre un temps de gratuité.